Au service de l'égalité femmes/hommes dans les entreprises et les territoires

Égalité femmes hommes — comment font les PME ?

L'égalité femmes hommes et les PME

L’égalité professionnelle occupe régulièrement le devant de la scène dans les médias. Mais concrètement, comment les PME vivent-elles ce sujet au quotidien ?

La mise en conformité avec de nouvelles législations est-elle vécue comme une difficulté ou une opportunité ? Perfégal a interrogé les acteur.rice.s concernés à l’occasion d’une formation action que nous avons animée à LAVAL et à ANGERS, en relation avec les UD Direccte et financée par la DRDFE des Pays de la loire, dans le cadre des Territoires d’Excellence sur l’égalité professionnelle.

Les PME… se posent des questions

Chez 3MO Performance, le service qualité a été féminisé parce que c’était possible, grâce à la mixité des candidatures mais « nous n’avons pas la même marge de manœuvre quand il s’agit de recruter des fraiseurs, explique Jean-Pierre Cornier directeur administratif. Nous allons avoir des départs en retraite, ce qui semble un contexte propice à l’évolution : ce serait le moment parfait pour faire entrer les femmes dans les ateliers ! Malheureusement, on a déjà du mal à recruter du personnel masculin ».

Lydie Michot, juriste et formatrice à Mode Grand Ouest, se pose la même question : comment faire quand on n’a pas de candidature ? « Dans le secteur de l’habillement et du textile, il n’y a pas de candidature masculine quand les entreprises recrutent sur des postes ouvriers. Pour mettre en œuvre notre plan d’action, les PME peuvent décider de recevoir les candidats masculins à compétences égales… mais pour passer de cet engagement à sa mise en œuvre, elles ont besoin de candidats ! »

Dans le monde agricole aussi, les problématiques de recrutement sont un sujet de premier plan dès qu’on évoque l’égalité professionnelle, comme l’explique Véronique Le Berre, DRH de la CAM depuis 2014 : « nous devons trouver des jeunes qui ont choisi les filières agricoles et qui vont décider de candidater sur les métiers dont nous avons besoin ».

Et sans mixité, quid d’action sur l’égalité ? « Comment respecter notre obligation d’avoir un plan d’action sur l’égalité professionnelle quand la mixité n’est pas une réalité et qu’une PME compte 40 femmes pour un homme ? » s’interroge Lydie Michot. « Perfegal nous a  précisé que l’on pouvait travailler sur la parentalité, sur la description des fiches métiers qui peuvent être stéréotypées et ce, même si nous n’avons que des femmes ou des hommes salariés.

Les PME… sont prêtes à agir !

Globalement, quand elles sont bien accompagnées, les PME ne freinent pas devant les obligations de mise en conformité. La réglementation est aussi une opportunité pour découvrir le potentiel des leviers à actionner dans au moins 3 des domaines d’action sur les 9 définis par la loi  :

  • L’embauche
  • La formation
  • La promotion professionnelle
  • La qualification
  • La classification
  • Les conditions de travail
  • La sécurité et santé au travail
  • La rémunération effective (domaine obligatoire)
  • l’articulation entre la vie professionnelle et la responsabilité parentale

Dans le monde agricole, les choses bougent déjà ! « Quand je suis rentrée à la CAM en 2014, j’ai rencontré les salariés et les managers mais aussi les partenaires sociaux. Presque tous m’ont demandé de travailler sur l’égalité professionnelle, je pense qu’il y avait à ce moment là un sentiment de discrimination des femmes par rapport aux hommes dans un univers essentiellement masculin, et aucune femme au comité de direction », explique Véronique Le Berre.

Côté recrutement, les PME agissent : « Nous avons développé notre communication et notre présence sur les forums et salons de l’emploi, explique la DRH de la CAM. Il y a 10 ans dans le monde agricole, c’était difficile pour une jeune femme de percer en tant que technico commerciale mais le secteur est en pleine mutation et elles sont aujourd’hui bien accueillies. A la CAM, nous avons aujourd’hui 2 femmes au sein du conseil d’administration ce qui n’est pas le cas de la plupart des coopératives ».

L’égalité professionnelle est en marche ! Les PME le disent et Perfégal le constate. Pour autant, les entreprises ont besoin d’informations, d’échanges et d’outils pour avancer concrètement sur ce sujet. Et la formation semble toute indiquée pour faire le pont entre les réglementations et les besoins concrets du terrain !