Au service de l'égalité femmes/hommes dans les entreprises et les territoires

Cofiroute

Logo_Cofiroute-200px-perfegalLa société Cofiroute, concessionnaire d’autoroute et Société de Vinci autoroutes, signe le 16 octobre 2008 un accord pour l’Egalité des chances et la diversité engageant la Direction et les partenaires sociaux sur des actions en faveur de la mixité. Elle obtient le label Diversité en 2009. Elle franchit une nouvelle étape, travaille avec la Commission Egalité des chances crée en mars 2007 avec la volonté d’améliorer l’égalité salariale, l’accès à la formation continue et la représentation des femmes dans certains secteurs où elles sont moins représentées. Perfégal a accompagné Cofiroute dans cette démarche sur le volet de l’Egalité des rémunérations.

Un plan d’action pour lutter contre les discriminations

Pierre Coppey devient, en 2007, Président Directeur Général de Cofiroute. Cet homme ouvert a des idées neuves envisage l’égalité comme un moteur de performance pour l’entreprise : il souhaite engager Cofiroute sur le terrain de la Diversité, pour que l’ensemble de ses collaborateurs reflète la population des territoires traversés et que chacun dans l’entreprise soit vigilant  devant les attitudes conscientes et inconscientes qui peuvent engendrer de la discrimination qu’elle soit culturelle, homophobe, sexiste…

En 2008, sous son impulsion, la Direction et les partenaires sociaux s’engagent ensemble sur un accord pour l’égalité des droits et des chances. Les premières mesures concernent l’embauche et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés, la révision des process RH qui doivent éviter toute pratique discriminante, avec notamment une formation des managers, des RH et des membres de la commission Egalité des chances et le principe d’une étude comparative sur les rémunérations, la mise en place de possibilité de saisine de la commission égalité qui peut être sollicitée par les salarié-e-s qui se considèrent victimes d’une situation discriminatoire.

« Le plan d’action pour l’égalité des chances, aujourd’hui écrit, se construit dans la durée : le travail avec la Commission égalité des chances fait partie du contrat d’Entreprise. Ces réunions rassemblent autour de la table les membres du Comité d’Entreprise, des directeurs opérationnels, la responsable de développement RH, les partenaires sociaux, tous volontaires pour améliorer les méthodes de travail et le bien être de chacun dans l’entreprise » nous explique Clotilde Homez Diaz, responsable du développement social de Cofiroute.

Une étude sur les rémunérations et l’évolution des carrières confiée à Perfégal

Cofiroute a confié à Perfégal l’étude comparative sur les rémunérations entre les hommes et les femmes salariés de COFIROUTE, avec le but de vérifier qu’il n’existait pas d’écart de salaire liés au sexe. Perfégal a réalisé une photographie des salaires et du développement de carrière via la rémunération des ouvriers, des employés et des cadres de la société en fonction de leur métier et secteur d’activité. Il est apparu qu’il y avait plus ou moins de mixité selon les métiers, par exemple peu de femmes dans le métier d’agent autoroutier et qu’elles sont plus représentées dans les populations de receveurs et les fonctions supports.  Cela a permis de voir vers quels métiers les femmes pouvaient évoluer pour percevoir des compléments de rémunération. Sur 3 niveaux, parmi les agents de maitrise, on retrouve une plus grande proportion d’hommes, 40%  de femmes pour 60% d’hommes. L’étude a aussi souligné que les femmes avaient plus d’étapes pour parvenir aux responsabilités et que leurs parcours étaient moins fluides.

Améliorer la conciliation des temps de vie, pour mieux travailler ensemble

Aujourd’hui, la Commission égalité des chances réfléchit à plusieurs leviers d’action comme la parentalité et la conciliation des temps de vie professionnelle et personnelle. Elle réfléchit aussi à l’évolution des modes d’évaluation des salarié-es.

Chez Cofiroute, chaque salarié-e bénéficie d’un suivi individualisé de sa carrière. En affichant leur détermination à faire avancer l’égalité salariale,  en travaillant à la conciliation des temps de vie, les équipes RH seront mieux à même de proposer des projets professionnels qui répondent aux souhaits des salariés.

« Nous avons bénéficié d’un point de vue expert et extérieur sur un sujet où il faut se méfier des idées et solutions toutes faites. En travaillant avec Isabelle Gueguen et Marie Noëlle Chalaye du cabinet Perfégal, nous avons échangé avec le bénéfice de leur connaissance très pointue en matière d’égalité professionnelle et salariale, une expertise très complémentaire. C’est cette complémentarité qui a fait la différence pour décider de leur confier notre étude des rémunérations. Elles ont été nos uniques interlocutrices tout au long de ce travail. Cela a un côté pratique et c’est une vraie plus value par rapport aux grands instituts qui avaient eux aussi répondu à l’appel d’offre » conclue Clotilde Homez Diaz.