Au service de l'égalité femmes/hommes dans les entreprises et les territoires

L’IGAM

igam-plan-egalite-professionnelleTémoignage de Daniel Launay, directeur et Corinne Berrou-Simier, du groupe IGAM

La société PERFEGAL a accompagné l’IGAM, Institut de Gestion et d’Audit des Métiers dans la signature de leur « contrat Egalité » avec la Préfecture de Région.

L’IGAM, Institut de Gestion et d’Audit des Métiers, est un cabinet associatif, spécialisé en comptabilité et en gestion, mais également dans l’accompagnement juridique fiscal et social des entreprises. L’association réunit 40 salariés répartis sur 3 agences, à Guingamp, Brest et Concarneau et va très prochainement signer un « contrat égalité » avec la Préfecture de Région.

Perfégal a accompagné Daniel Launay, directeur et Corinne Berrou-Simier, responsable du pôle social, dans la conduite d’un diagnostic et d’un plan d’action pour l’égalité professionnelle, un outil performant au service du dialogue social dans l’entreprise.

Un engagement volontaire et citoyen

S’engager dans un plan d’action pour l’égalité professionnelle résulte d’un engagement volontaire et citoyen. Les objectifs des dirigeants de l’IGAM sont d’améliorer les conditions de travail des salariés, de reconnaitre les compétences des femmes et des hommes dans l’entreprise et de permettre aux femmes et aux hommes de mieux travailler ensemble. Ils sont aussi convaincus que la prise en compte de l’égalité en interne comme en externe est un facteur de performance pour l’entreprise, mais aussi un argument face aux clients.
« Nous nous sommes dit que lancer un plan d’action pour l’égalité serait bénéfique pour les hommes comme pour les femmes de l’entreprise » explique Daniel Launay. « Nous voulions repenser la parité, tendre vers un équilibre hommes / femmes, vers un équilibre dans les temps de travail… » Il fallait donc réaliser un travail d’audit social qui a été confié à Perfégal.

Un audit social pour apporter de la mixité dans les services et l’équipe de direction

Cet audit réalisé par Perfégal souligne qu’à L’IGAM, même si 60% des salariées sont des femmes, elles sont moins présentes dans l’encadrement et que les hommes sont de moins en moins représentés au niveau des employés et des agents de maitrise. Il a été convenu de mener une réflexion pour amener plus de mixité : permettre à des femmes d’accéder à la formation et aux responsabilités et encourager la découverte de métiers plus féminisés aux hommes.
« Seules deux femmes exerçaient des responsabilités d’encadrement et sans le statut cadre. Aujourd’hui le comité de direction est paritaire. « Aujourd’hui, à l’IGAM, quand est proposé un poste de direction, il doit toujours y avoir une femme dans les personnes sélectionnées » nous explique Corinne Berrou – Simier. « A contrario, le service social était 100% féminin : nous avons donc décidé de privilégier l’accueil d’un stagiaire homme ».

Un travail de fond sur la parentalité et la formation professionnelle

L’IGAM a également travaillé sur la formation professionnelle et la prise en compte de la parentalité. « Avec les conseils et le regard extérieur de Perfégal, nous avons mis en place des outils en interne pour favoriser la progression des carrières notamment autour de la préparation des entretiens annuel et l’élargissement des choix de formation professionnelle,…», souligne Daniel Launay.
Les horaires de réunions ont été décalés pour que les femmes puissent y participer et chaque femme qui part en congé de maternité bénéficie d’un entretien avant son départ et dès son retour. Elle est ainsi mieux accompagnée, mieux écoutée dans son projet de carrière et dans ses choix, sans pression supplémentaire.

L’axe genre, vecteur de communication

Ouverts et formés à l’égalité professionnelle, aux questions de la parentalité, les conseillers de l’IGAM sont aussi aujourd’hui plus à même de répondre aux attentes de leurs clients et surtout de leurs clientes confrontées elles aussi à la difficulté de concilier leurs temps de vie, un challenge partagé par beaucoup de créatrices d’entreprises et qui compte dans le développement de leurs projets.
L’égalité professionnelle rend également l’entreprise plus attractive en matière de recrutement et de rayonnement. « Nous sommes une PME avec un peu de salariés, mais pour nous, la dimension sociale est très importante. Les membres de notre Conseil d’Administration sont enthousiastes, fiers et très impliqués dans la démarche engagée ».

Un outil de concertation au service du dialogue social

La Direction de l’IGAM souhaite maintenir une information constante, une discussion ouverte et interactive sur le thème de l’égalité professionnelle. Elle a mis en place un fond documentaire consultable par l’ensemble des salariés : chacun peut s’informer sur ce qu’est l’égalité professionnelle en termes d’égalité de poste, de salaire, de prise en compte de la parentalité et émettre des idées pour enrichir le dispositif.
Après la signature du contrat égalité avec la Préfecture de région, Daniel Launay tentera d’obtenir le Label Egalité et d’embarquer les autres agences du groupe dans cette voie : « ils pourront bénéficier de cette primo-réflexion menée avec Perfégal que nous remercions pour leur implication et leurs éclairages plus que pertinents ». conclue Daniel Launay.